Les épillets : Un véritable danger pour nos chiens

Les épillets : Un véritable danger pour nos chiens

Ces graminées peuvent se loger dans diverses parties du corps de votre chien, provoquant des symptômes spécifiques selon la zone affectée. Voici comment identifier leur présence : J’annonce que la saison des épillets est officiellement OUVERTE ! Joyeux Hunger Games à tous les gardiens de chiens… Après les chenilles processionnaires, ce sont les épillets qui viennent tourmenter nos promenades canines… Ces petits épis peuvent sembler inoffensifs, mais en réalité, ils sont très dangereux et peuvent même conduire au décès de l’animal de compagnie (chien et chat, ainsi que tous les autres animaux). En fin de printemps ou en début d’été, les épillets sèchent et se détachent de leur tige. C’est à ce moment-là qu’ils deviennent une sérieuse menace qu’il ne faut pas prendre à la légère, car ils peuvent perforer la peau et rentrer dans tous les orifices !

🌾Qu’est-ce qu’un épillet ?

Les épillets, également connus sous le nom de « spigaou » ou « voyageur » sont les graines des graminées, notamment des herbes hautes. Lorsque les températures se réchauffent et que la pluie se fait rare (généralement entre mai et septembre), elles se dessèchent et se détachent, devenant ainsi de véritables projectiles. On peut facilement les reconnaître grâce à leur forme pointue et
acérée d’un côté, et des petites barbules de l’autre. Ces barbules vont alors empêcher l’épi de reculer, et c’est là que les choses se compliquent…

 

🌾Pourquoi les épillets sont un véritable danger pour nos chiens ? 

Commençons par la pointe, car c’est elle qui est particulièrement dangereuse pour les chiens et les autres animaux de compagnie ! En effet, une fois au sol, l’épillet est très volatile et s’accroche très facilement au pelage de nos chiens. La partie pointue arrive à pénétrer la peau et les orifices de nos animaux. En particulier : les oreilles, les narines, les paupières et les pattes. Une fois planté, l’épillet peut provoquer des douleurs et des infections. Les barbules vont alors faire barrières, empêchant l’épillet de reculer et le forçant à continuer sa route sous la peau ou dans ses voies respiratoires de votre chien…

Sous la peau, ce corps étranger peut se déplacer dans le corps de l’animal, provoquant des abcès et des infections sévères. Ce qui est très douloureux ou du moins, provoque un inconfort important pour les chiens.
Vous comprenez donc pourquoi il est indispensable d’être vigilant, en particulier durant la saison estivale !

 

🌾Comment savoir si mon chien a des épillets ?

 Ces graminées peuvent se loger dans diverses parties du corps de votre chien, provoquant des symptômes spécifiques selon la zone affectée. Voici comment identifier leur présence :

Mon chien a un épillet dans l'oreille : 
👉 Secoue la tête fréquemment
👉 Se gratte l’oreille de manière persistante
👉 Présente des rougeurs ou des gonflements au niveau de l’oreille
👉 Montre des signes de douleur lorsqu’on touche l’oreille
👉 Penche la tête d’un côté

Attention : quand un épillet est dans le conduit auditif, le risque d’otite et de perforation des tympans est important ! Même si toutes les races de chiens sont concernées, celles aux oreilles tombantes sont particulièrement touchées. Pensez à nettoyer leurs oreilles tous les jours.

Mon chien a un épillet dans le nez : 
👉 Éternuements répétés et violents
👉 Écoulement nasal
👉 Saignement de nez
👉 Frotte son nez contre le sol ou les objets
👉 Difficultés respiratoires.
Attention : risque de perforation des poumons !

Mon chien a un épillet dans les yeux :
👉 Boiterie ou refus de marcher
👉 Léchage ou grattage excessif de la plaie
👉 Rougeurs, enflures ou abcès entre les doigts
👉 Douleur au toucher des pattes.

Mon chien a un épillet dans les parties génitales :
👉 Léchage ou mordillage excessif des parties génitales
👉 Rougeurs ou gonflements des voies génitales (fourreau ou vulve)
👉 Signes de douleur lors de la miction
👉 Changement de comportement, comme l’agitation.

Mon chien a un épillet sous la peau : 
👉 Gonflements ou bosses, notamment au niveau de l’aine ou sous les aisselles
👉 Douleur au toucher des zones affectées
👉 Léchage ou grattage excessif du point d’entrée
👉 Formation d’abcès ou d’infection.

Si vous observez l’un de ces symptômes chez votre chien, consultez immédiatement un vétérinaire
pour un examen approfondi et un traitement approprié

🌾Que faire si je découvre des épillets sur mon chien ?

Vous venez de rentrer de balade, et pendant votre inspection, vous découvrez un épillet sur votre chien ou votre chiot !! Il est important d’agir vite, mais il est d’autant plus important de suivre certaines étapes :

1. Ne paniquez pas : il est important que vous restiez calme afin de ne pas stresser votre compagnon canin 
2. Examinez tout le corps de votre chien : entre les coussinets, oreilles, yeux, nez, parties génitales, aisselles, aines. Et si vous avez un chien avec des poils longs, vous pouvez le vérifier entièrement 
3. Retirez les épillets visibles : avec une grande délicatesse et une pince à épiler. Il ne faut surtout pas qu’ils se cassent, ou qu’ils laissent des filaments sous la peau 
4. Nettoyez la zone : après avoir retiré l’épillet, avec un peu d’eau tiède et une solution antiseptique pour éviter les infections 
5. Observez votre chien : pour détecter tout signe de douleur ou de comportement anormal. Si votre chien continue de montrer des signes de gêne ou de douleur, consultez un véto 
6. Si l’épillet est déjà enfoncé : trop profondément ou qu’il se trouve dans une zone délicate (nez, yeux ou oreilles), ne tentez pas de le retirer vous-même ! Appelez vite l’un des vétérinaires disponibles en urgence. Suivant la localisation de l’épillet, une sédation ou une anesthésie pourra être pratiquée pour éviter de stresser davantage votre chien.


🌾Comment prévenir les blessures par les épillets ?

Malheureusement, les épillets sont difficiles à éviter. Toutefois, en suivant quelques conseils, vous pouvez réduire les risques :

👉 Bien choisir ses lieux de balades
La première chose à faire, c’est de bien choisir votre lieu de balade, même si je sais que suivant les régions les épillets peuvent être partout ! Cependant, il faudrait éviter de promener dans les zones envahies par les herbes sèches et hautes, comme les champs de vignes, les champs de blé, ainsi que les chemins non entretenus. Vous pouvez par exemple, privilégiez les zones à l’ombre, car ces herbes hautes poussent principalement au soleil.

👉 Brosser son chien après chaque sortie
Si vous êtes l’heureux propriétaire d’un chien poils longs (Berger Australien, Border Collie, Yorkshire, etc.) ou d’un chien avec de la fourrure dense (Berger Allemand, Husky, Bichon, etc.), il est impératif de brosser votre chien après chaque balade. Vous pouvez utiliser notre brosse double face en bois de
hêtre. Ainsi, tous les déchets végétaux seront éliminés, mais vous pourrez aussi contrôler la présence de parasites ! Et oui, les puces et les tiques sont toujours là ! Il est également possible de prendre rendez-vous chez un toiletteur canin si votre chien a trop de poils et sous-poils, afin de lui offrir une coupe rafraichissante pour l’été !

 

Chaque année, les épillets sont une cause très fréquente de consultation chez le vétérinaire, c’est pour cela qu’il ne faut pas prendre cette menace à la légère. Ces petites graines acérées peuvent causer des douleurs vives, des infections graves et dans le pire des cas, mettre en danger la vie de votre compagnon à quatre pattes… Il est important de rester vigilant, de toujours vérifier son chien en rentrant de promenade et d’agir rapidement si vous suspectez un épillet dans le nez, les yeux, les oreilles ou les parties génitales de votre chien !

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.